Conférence: Les origines du japonais

Le 30 janvier 2019
De 18h00 à 19h30
UdS, Patio, Amphi Cavaillès

Conférence de Thomas Pellard (CNRS)

 

Discutante : Maria Zerva (Faculté des langues, département d’études néo-helléniques / GEO)

 

Organisation : Evelyne Lesigne-Audoly (Faculté des langues, département d’études japonaises /

GEO)

 

En français, entrée libre.

Contact :   lesigneaudoly@unistra.fr  

 

 

Le japonais est une langue sans parenté directe avec les autres langues asiatiques. Par ailleurs,

il n’a connu une transcription écrite que relativement tardivement, avec l’importation des

caractères chinois entre le IV e et le VIII e siècle.

Du fait de ces deux paramètres, les origines du japonais sont longtemps restées très mal

connues. Thomas Pellard nous présentera l’actualité de la connaissance dans ce domaine et

nous expliquera quelles méthodes sont utilisées pour la reconstitution de cette langue telle

qu’elle était avant l’arrivée de l’écriture.

 

Thomas Pellard est chargé de recherche au CNRS, au sein du Centre de recherches

linguistiques sur l'Asie orientale (CRLAO). Ses recherches portent sur la description des langues

peu documentées et en danger de disparition du Japon, ainsi que sur la reconstruction de

l'histoire et de la préhistoire des langues de l'archipel.

 

  * Pellard, Thomas. 2015. The linguistic archeology of the Ryukyu Islands. Dans Heinrich, Patrick;

Miyara Shinsho ; Shimoji, Michinori (éds.), Handbook of the Ryukyuan languages: History,

structure, and use, 13–37. Berlin: De Gruyter Mouton.

  * Pellard, Thomas. 2014. The awakened lord: The name of the Buddha in East Asia. Journal of

the American Oriental Society 134(4). 689–698.

  * Nihon rettō no gengo no tayōsei: Ryūkyū shogo o chūshin ni (日本列島の言語の多様性:琉球諸

語を中心に) [La diversité linguistique de l'archipel japonais: En particulier à propos des langues

ryukyu]. Dans Takubo, Yukinori (田窪行則 ) (éd.), Ryūkyū rettō no gengo to bunka: Sono kiroku to

keishō (琉球列島の言語と文化:その記録と継承) [Les langues et cultures des îles Ryukyu:

Documentation et transmission], 81–92. Tokyo: Kuroshio Shuppan.

Publiée le : 26 janvier 2019

GEO - 2016 - Tous droits réservés - Université de Strasbourg
22 rue René Descartes - 67084 Strasbourg Cedex - 03 68 85 66 00 - Mentions légales - Crédits