Présentation

About us in English? Click here.

G.E.O - EA 1340
[Groupe d'Études Orientales, Slaves et Néo-helléniques]

Le GEO est un regroupement d'enseignants chercheurs de plusieurs départements de l'Université de Strasbourg couvrant les aires linguistiques et culturelles suivantes : arabe, hébreu, persan, slave, grec moderne, japonais, chinois.

Directeur : Pr. Irini Tsamadou-Jacoberger : jacoberg@unistra.fr

Secrétaire: Mme Yolande Harster : harster@unistra.fr

Localisation : 22 rue R. Descartes 67084 Strasbourg Cedex - Campus Esplanade - Bâtiment IV (rez-de chaussée) : B411 et B412.

Les activités de recherche. Les membres du GEO couvrent un éventail large des aires littéraires et culturelles de ses composantes, ouvertes les unes sur les autres. Elles sont reconnues au sein de l'Université pour leurs recherches transversales et interculturelles leurs domaines littéraires et culturels respectifs.

 

Historique du GEO
Le GEO (Groupe d'Etudes Orientales) a été fondé en 1966 par les directeurs des départements des études arabes, turques, persanes et hébraïques. L'évolution du Groupe a aboutit au retrait des études turques et à l'intégration, dans un premier temps, des études des langues slaves et néo-hellénique, puis dans un deuxième temps des études japonaises et chinoises. 
Les différents directeurs ont été Toufic Fahd (1966-1990), Michel Barbot (1991-1992), M. Argiriou (1993-1997), Hussein Beikbaghban (1997-2006), Georges Khayrallah (2007), Edgard Weber (2007-2011), Irini Tsamadou-Jacoberger (depuis 2011).

Le projet scientifique quinquennal du GEO 2013-2017

Thématique fédératrice : « Espaces, frontières, transferts et héritages »
Cette thématique sera articulée autour de trois programmes :

Programme 1 : Langues nationales et minoritaires
Responsables : Mme Irini Tsamadou-Jacoberger (PU, grec), Julien Dufour (MCF, arabe)
Participants : N. Abi-Rached (PU arabe), D. Banon (PU hébreu), P. Diatsentos (ATER grec) B. Oguibénine (PU Emérite sanskrit)
Doctorants et jeunes chercheurs : S. Slimani (arabe), I. Stamatiadou (grec), M. Zerva (grec)

Ce programme, organisé autour du thème de diglossie, portera, à travers des études de cas, sur des questions telles que la standardisation des langues, (études descriptives, linguistiques, sociolinguistiques, littéraires…), les rapports entre différents types de normes (standard, dialecte, oral/écrit, savant/vernaculaire), les contacts de langues (traduction), les phénomènes de majoration et minoration linguistiques (langue et identité ; identité linguistique et identité culturelle), l’édition de textes. Il rassemblera des spécialistes d’arabe, grec, hébreu, sanskrit dont les champs de recherche relèvent en premier lieu de la linguistique, la sociolinguistique, la philologie, mais également de la philosophie, l’histoire des idées, la traduction. Il s’inscrira donc dans une logique disciplinaire - à la fois diachronique et synchronique- et transversale de par les espaces géographiques concernés (espaces européen, méditerranéen et asiatique) et les approches proposées.

Programme 2 : Mémoires et discours, traditions et innovations
Responsables : Sakae Giroux (PU, japonais), Marie Bizais (MCF, chinois), Sandra Schaal (MCF, japonais), Emilia Koustova (MCF , slave)
Participants : N. Abi-Rached (PU arabe), D. Banon (PU, hébreu), A. Bechler (MCF japonais), H. Beikbaghban (PU Émérite, persan), M. Breuillot (MCF, grec), L. Denooz (PU, arabe, membre associé), E. Enderlein (MCF Honoraire, russe), E. Geoffroy (MCF, arabe), H. Esmaïli (PU persan), B. Oguibénine (PU émérite sanskrit), M. Schenhav (MCF hébreu), C. Séguy (MCF japonais), E. Weber (PU arabe),  
Doctorants: Stéphan Altasserre (bulgare), O. Blinova (russe), Ballé Niane (arabe), N.Sorokina (russe), I. Stamatiadou (grec)

Ce programme implique la participation de nombreux  membres du GEO dont les recherches relèvent des domaines littéraire, historique et culturelle. Dans l’acception de la notion d’identité comme un fil conducteur entre le passé, le présent et le futur, à la recherche d’une continuité, l’axe de recherche proposé s'attachera donc aux jeux entre l'héritage et la transformation, entre la tradition et l'innovation, entre la tradition et la modernité, ainsi qu’aux discours produits dans leur cadre.

Programme 3 : Représentations, comparaisons, contrastes
Responsables : M. Rodolphe Baudin (MCF HDR, slave), Nader Nasiri (MCF, persan)
Participants : A. Sakkal, M. Breuillot, E. Geoffroy, S. Schaal

Cet axe de recherche se propose d’aborder la problématique interculturelle de la représentation de l’Autre et de l’auto-définition de Soi qui en découle. Il sera fondé sur l’étude et l’exploitation des récits de voyage, que ce soit dans les récits de voyage français sur la Grèce, dans ceux d’archéologues français sur l’Iran, ou dans ceux de voyageurs français ou suisses sur la Russie impériale. Cette appréhension de l’autre s’exprime toutefois également dans les domaines de la stricte littérature ou dans le domaine religieux du conflit des couleurs, aux connotations identitaires nettes et antagoniques.

Le master EMOS

En 2004, intégrée au domaine "Arts, lettres, langues", la mention du master d'Études Méditerranéennes, Orientales et Slaves (EMOS) voit le jour. Elle regroupe quatre spécialités et neuf aires linguistiques et culturelles et s'adosse à trois groupes de recherche : GEO, CHER et Cultures et sociétés en Europe UMR7043.

Page du master EMOS

GEO - 2016 - Tous droits réservés - Université de Strasbourg
22 rue René Descartes - 67084 Strasbourg Cedex - 03 68 85 66 00 - Mentions légales - Crédits